preloader image

Toit-terrasse ou toit traditionnel ?

 

Le débat dure depuis pratiquement un siècle. Toit-terrasse ou toit traditionnel ? L’école du Bauhaus à Berlin avait tranché, comme l’a fait Le Corbusier. Le toit plat tend à s’imposer de plus en plus dans la construction de maisons individuelles. Souvent pour des raisons esthétiques. Les adeptes du toit en pente restent quant à eux fermes dans leurs choix. Mais si l’on hésite, comment se décider ? Y a-t-il des différences significatives entre les deux, outre les goûts et préférences de chacun ?

 

Le toit-terrasse, synonyme de modernité

 

Contemporaines et souvent de style architecte, les maisons à toiture terrasse séduisent, notamment pour les nombreuses possibilités architecturales qu’elles permettent. Le toit plat permet une utilisation optimisée des panneaux photovoltaïques du fait d’une meilleure exposition de ceux-ci. L’on y voit également l’avantage de pouvoir disposer d’un espace supplémentaire en cas d’absence de jardin, voire de le végétaliser.

 

Le toit traditionnel, la beauté du classique

Une toiture tuilée à deux ou quatre pans, voire plus, a le charme élégant du classique. Offrant plus d’espace sous toit qu’une toiture plate, il est facile à isoler que ce soit avec de la laine de roche, de la ouate de cellulose ou du polystyrène expansé. Il offre donc une meilleure performance thermique.

Par ailleurs, s’il présente des combles perdus lorsque ceux-ci ne sont pas utilisés, les constructeurs proposent de plus en plus la livraison de maisons avec combles aménageables, possédant même un raccordement électrique. Ce qui est parfait pour les familles souhaitant s’agrandir. Au final, les maisons à toiture traditionnelle sont les plus demandées car elles sont moins onéreuses et plus passe-partout.

 

Chaque toiture possède ses atouts et inconvénients

Lorsque le choix se fait sur la base des préférences personnelles et de l’esthétique, il sera facile de composer avec les faiblesses de l’un ou l’autre type.

Néanmoins, il est bon de savoir que le toit plat n’est pas accepté dans toutes les communes, pour des raisons esthétiques ou météorologiques. En effet, celui-ci évacue moins bien l’eau de pluie, malgré sa forme très légèrement pentue ou bombée. À budget constant, il est plus cher que le toit traditionnel, car il demande une isolation supplémentaire, doublage en PVC et pose d’agglos.

Quant au toit traditionnel, il est réputé permettre moins d’inventivité et d’originalité, car cela multiplierait les pentes supplémentaires et les raccords. Il augmente également significativement l’ombre portée de la maison ce qui, sur un terrain étroit, peut nuire au voisinage. Enfin, il est plus exposé au vent qu’un toit-terrasse.

Il existe également un bon compromis : les maisons à toiture 4 pans à faible pente ( voir notre modèle altesse) ou un mix de toiture traditionnelle et de toit plat.

Pour vous décider, il vous faudra donc tenir compte de vos priorités… et vos goûts !

 

Découvrez nos Plans et Modèles