preloader image

Maison PMR : quelles sont vos obligations ?

En France, 12 millions de personnes sont touchées par un handicap. C’est pourquoi il existe des textes de loi, régissant l’accessibilité en matière d’habitation, qui visent à favoriser la construction de logements adaptés à tous et pouvant être proposés à la location sans discrimination. Les maisons pour Personnes à Mobilité Réduite (PMR) sont donc réglementées et des normes sont à respecter pour obtenir l’appellation officielle.

 

Les accès extérieurs et le stationnement

Dans l’idéal, une place de stationnement d’une largeur minimum de 3,30 m doit être prévue le plus près possible de l’entrée de la maison PMR. Si cela n’est pas possible, un chemin facilement accessible doit relier l’entrée du terrain à l’entrée de la maison. Ce chemin doit obligatoirement être dans la continuité des voies extérieures, éclairé, et muni d’un revêtement lisse et dur différent du reste de l’environnement, afin d’être aussi bien adapté aux individus en fauteuil roulant qu’aux personnes malvoyantes ou aveugles. Le portail extérieur et la porte d’entrée doivent laisser un passage de 90 cm minimum et leur hauteur de seuil ne doit pas excéder 2 cm. Il en va de même pour les éventuelles baies vitrées ou portes-fenêtres donnant accès à une terrasse ou à une loggia.

 

Les aménagements intérieurs

Pour ce qui est des installations intérieures, une maison PMR doit permettre le passage aisé d’un fauteuil roulant avec une largeur de couloir minimum de 90 cm, ainsi que la possibilité de faire demi-tour devant chaque ouverture en prévoyant un espace de manœuvre. Dans chaque pièce (cuisine, salle de bains, chambre, au moins un WC), un cercle de 1,5 m de diamètre doit être laissé libre en dehors du débattement de la porte et des équipements fixes.

Tous les interrupteurs et socles de télécommande doivent être placés à une hauteur comprise entre 90 cm et 1,30 m du sol. Les prises doivent quant à elles se trouver à une hauteur inférieure à 1,30 m.

 

 

Lorsqu’on nous dit PMR, on pense immédiatement aux personnes en fauteuil roulant, mais ces maisons sont en réalité destinées à toute la population. Lorsqu’on doit porter des béquilles, qu’on souffre d’un accident plus grave, ou tout simplement qu’on vieillit, une maison ergonomique et facile à vivre au quotidien est grandement appréciée. Adapter sa maison aux normes d’accessibilité PMR, c’est donc avant tout penser à son avenir et à celui de ses proches, car il s’agit d’une habitation durable qui s’adresse à tout le monde et à tout âge.

Découvrez nos Plans et Modèles