preloader image

CCMI, Maîtrise d’Oeuvre, autoconstruction, comment choisir son constructeur ?

Vous souhaitez construire votre maison neuve, mais hésitez sur les moyens à mettre en œuvre. La construire vous-même, la confier à un architecte, un maître d’œuvre ou un constructeur ? Avant de vous décider, il est utile de savoir exactement à quoi vous attendre, dans chaque cas de figure. Alors si vous êtes indécis entre autoconstruction, maîtrise d’œuvre ou CCMI, voici quelques éléments susceptibles de vous aider à faire votre choix.

 

1) L’autoconstruction, le DIY de l’immobilier

Construire soi-même sa maison, c’est gratifiant bien sûr et cela représente des économies. Outre la main-d’œuvre professionnelle à laquelle vous aurez recours, vous n’aurez personne à payer. En revanche, si vous souhaitez vous engager dans une telle démarche, il convient de mûrement réfléchir. En effet, cela représente une grande charge de travail. Le côté administratif. La validation des plans, qui doivent obligatoirement passer par un bureau d’architecte si la surface de votre demeure est supérieure à 150 m². Commander les matériaux. Posséder des connaissances dans les multiples domaines liés au bâtiment. Et une excellente forme physique ! Le projet risque d’être long à réaliser, il vous faudra une bonne dose de motivation. Surtout, il est aujourd’hui quasi impossible d’obtenir un financement pour des travaux de construction à réaliser soi-même. Pire l’obtention d’un certificat de conformité aux différentes réglementation (thermique,…) est un vrai parcours du cobattant…et sans il vous sera très difficile de revendre votre maison.

 

2) Confier la réalisation de votre maison à un maître d’œuvre

 

Vous pouvez choisir de vous en remettre à un maître d’œuvre pour construire votre maison neuve. Ce peut être un architecte. Il concevra les plans, vous aidera dans votre recherche d’artisans et coordonnera les travaux à votre demande. Vous devenez alors le Maître d’Ouvrage. Vous aurez plusieurs interlocuteurs et le coût de votre maison ne sera définitivement fixé qu’une fois les différents contrats signés…mais vous ne serez pas à l’abri de hausses tarifaires et vous n’aurez aucune garantie de réalisayion . Il faut savoir que la profession de maître d’œuvre n’est pas réglementée. De ce fait, il n’a qu’une obligation de moyens.

3) Confier la construction de votre demeure à un constructeur

Cette dernière solution est celle qui vous dégagera vraiment de tout souci. Vous resterez maître de votre projet, les constructeurs de maisons individuelles proposent aujourd’hui un choix étendu de modèles et de versions qui se rapproche du sur mesure, pour des tarifs très avantageux. Vous êtes lié à votre constructeur par la signature du CCMI, le Contrat de Construction de Maison Individuelle, qui vous assure de solides garanties et délimite son champ d’intervention. Vous choisissez votre maison, ses options, le constructeur vous assiste dans vos démarches administratives et se charge de sa réalisation. Il vous livre les clés une fois le chantier fini. Et c’est souvent la solution la plus économique ! Maisons Cercle Entreprise s’engage à respecter scrupuleusement la loi CCMI de 1990 ainsi que toutes les normes et règlementations concernant votre maison, tout en vous offrant les garanties les plus rigoureuses du marché.

 

Découvrez nos Plans et Modèles